Jusqu'où adapter son message sans trahir ses valeurs ?

Nelly est une jeune Québécoise de 28 ans qui a réalisé le rêve de tous les créateurs.

Un jour alors qu’elle subit de nouveau l’humiliation, elle se décide à envoyer son manuscrit à un éditeur.

Elle choisit de l’envoyer à un éditeur de renom : le Seuil.

Ce choix n’est pas le choix d’une femme convaincue de son talent.

C’est le choix d’une femme qui manque cruellement de confiance en elle.

En envoyant son manuscrit à un des éditeurs les plus courus de Paris, elle est persuadée qu’elle ne sera jamais publiée.

Après tout, combien de jeunes auteurs envoient leurs manuscrits chaque jour ?

Le Seuil reçoit 3500 manuscrits par an. Il en publie un.

Les statistiques sont souvent démoralisantes.

3 semaines après avoir envoyé son manuscrit, Nelly reçoit un coup de fil :

_ Je suis Sarah chargée de publication au sein de la maison du Seuil.

_ Ah, vous appelez les auteurs maintenant ?

_ Pas tous les auteurs, seulement ceux qui ont un talent. Nous avons décidé d’éditer votre écrit. Quand pouvons-nous nous rencontrer pour finaliser l’accord ?

3 minutes qui ont changé la trajectoire de Kelly pour toujours.

Suite à cela le livre de Nelly a été rapidement édité. Il aura fallu un an contre 2 ou 3 ans en moyenne. Mais ce n’est pas le plus étonnant.

Le plus étonnant c’est qu’il connaît un succès phénoménal.

Nelly fait le tour des plateaux de télévision.

Ses mots sont ceux d’une femme dépassée par les événements.

Sa vie se trouve étalée au grand jour.

Voulait-elle vraiment exposer ses blessures ?

Son combat pour inciter les femmes à se réapproprier leurs corps en valait-il la peine ?

Car oui ce livre retrace son histoire. Une histoire à la fois classique et singulière.

L’histoire d’une femme élevée dans un milieu conservateur qui décide de faire l’escorte quand elle s’installe dans une grande ville.

Pourquoi cette décision ?

Pour l’argent bien évidemment.

700 dollars par jour pour 8 clients.

Certains penseront que c’est beaucoup, d’autres que ce n’est pas assez.

Mais est-ce vraiment la question la plus importante ?

Et puis, qu’évaluez-vous : le coût du service, celui de la dignité ?

Je vous laisse trancher.

En lisant le livre de Nelly, on observe qu’il ne s’agit pas seulement d’argent, mais de valeurs.

Elle veut se libérer des valeurs familiales, elle veut s’affranchir du poids de son éducation.

Surtout elle cherche à punir ses parents.

Punir sa mère pour ce qu’elle n’a pas su faire : garder la tête haute et lui montrer l'exemple au lieu de se laisser mourir dans la dépression.

Punir son père pour ce qu’il a fait : se réfugier dans la foi et la critique facile de la société consumériste tout en consommant des prostitués.

Je vous ai prévenu l’histoire n’est pas gaie.

Et elle va finir en tragédie.

8 ans après avoir connu un succès littéraire phénoménal, Kelly se suicide.

A-t-elle un jour pardonné à ses parents ?

Personne ne le sait vraiment.

Il y a quelques semaines, vous m’avez demandé de répondre à une question.

Jusqu’où ajuster son message sans trahir ses valeurs ?

L’histoire de Kelly nous livre des éléments de réponse.

Les avez-vous identifiés ?

Voici ce que j’en retiens :

➡ Adapter son message n’est jamais un problème tant que cela ne vous conduit pas à l’autodestruction.

Adopter son message n’est pas un problème si vous le faites avec détachement et apaisement.

Si vous ne cherchez pas à punir, convaincre ou à être reconnu qu’avez-vous à craindre ?

Et puis vous pouvez à tout moment choisir de perpétuer l’histoire ou de changer de récit.

Nelly a choisi de s’enfermer dans le rôle de l’artiste incomprise.

En se suicidant, elle pensait se libérer de son histoire familiale, prouver à sa mère qu’elle a eu le courage d’aller au bout de son mal-être.

Mais elle aurait aussi pu réécrire l’histoire, inventer un dénouement heureux.

Nelly était une visionnaire.

Ses écrits très crus nous alertent sur le rapport toxique que nous entretenons avec notre image et nos corps.

A l’heure des réseaux sociaux, son message est plus que jamais d’actualité.

Pourtant, Nelly n’est plus là pour proposer des alternatives.

Elle n’est plus là pour mener le combat.

Comment espérer la victoire quand le porte-parole abandonne le combat ?

P.S: l'histoire de Nelly est une histoire  inspirée de la vie de la romancière Nelly Arcan